Rejoignez-nous sur
logo ville fleurie logo commune nature

prévention feux de cheminée

Avec le retour des nuits fraiches automnales, il est important de penser à faire ramoner son conduit de cheminée avant les premières flambées.

Cet entretien consiste principalement en un ramonage obligatoire 1 à 2 fois par an conformément à l’article 31.6 du Règlement Sanitaire Départemental, et doit être réalisé par un ramoneur qui vous remettra un certificat de ramonage à l’issue de son passage.

L’emploi de bois sec non traité est primordial en préférant du bois dur, comme le chêne, le hêtre, l'érable ou le merisier et en proscrivant certaines essences telles que les résineux qui favorisent l’encrassement du conduit.

Comment se caractérise un feu de cheminée et comment réagir ?

Un feu de cheminée se caractérise par :

  • une odeur âcre de suie ;
  • un ronflement dans le conduit qui évoque le bruit d’un essaim d’abeilles ;
  • une forte élévation de température à proximité du conduit ;
  • la chute de débris de suie ;
  • le dégagement d’une fumée abondante ;
  • l’apparition d’étincelles voire des flammes au débouché supérieur du conduit.

En cas de feu de cheminée, appelez immédiatement les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112.

Evacuez toutes les personnes présentes dans l’habitation en prenant soin de fermer les portes et fenêtres afin de ne pas créer de courant d’air.

Enfin, placez vous en évidence devant le lieu du sinistre afin de guider au mieux les secours.

Retour à la liste des actualités
Partager